Experts en Séries

Site internet dédié aux séries !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une famille pour Noël [The Blacklist]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manhattan25
The Concierge Of Crime !


Séries suivies : The Blacklist - Boston Legal - The 100 - Rizzoli & Isles - 2 Broke Girls - ...
Perso(s) Préféré(s) : Red - Liz - Harold - Samar - Aram - Alan - Denny - Tara - Sherley - Clarence - Carl - Claire - Katie - Withney - Marcus - Abby - Bellamy - Murphy - Han - Oleg - Sophie - Max - Earl - ...
Nombre de messages : 21158
Age : 24
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Une famille pour Noël [The Blacklist]   Mar 15 Déc - 21:39

Titre : Une famille pour Noël. 
Personnages : Tout le monde. 
Style : Normal. 
Ship : Pas vraiment. 
Disclaimer : Aucun personnage ne m'appartient et je ne touche aucun argent pour mes écrits. 


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -- - - - - - - 




Le feu crépitait dans la cheminée, illuminant en cœur la pièce soigneusement décorée par la maîtresse de maison avec les faibles lueurs des guirlandes lumineuses du sapin, où jonchaient à ses pieds, bon nombre de présents, attendant d’être ouvert aux premières heures du lendemain. Lui, s’était installé au piano, laissant ses doigts glissaient avec aisance sur les touches blanches et noires pour en sortir une douce mélodie de Noël, ravissant celle qu’il aimait et qui se tenait à ses côtés, sa main reposant avec douceur sur son épaule alors qu’elle le couvrait de son plus beau regard. Celui d’une femme amoureuse. Un moment rien qu’à eux qu’ils s’offrirent avant que les deux petites têtes brunes ne descendent les escaliers en bois vernis pour venir rejoindre leurs parents, dans des éclats de rire et dans cette joie de Noël qui illuminait leur regard et gonflait leur cœur d’espoir. Il s’arrêta alors de jouer de son instrument fétiche pour serrer ses deux enfants dans ses bras avant d’ajuster la cravate de son fils et la coiffure de sa petite dernière. Et ce fut tout naturellement qu’un sourire nostalgique se dessina lentement sur les lèvres du criminel qui observait cette petite famille, dans la froideur de l’hiver alors qu’il avait ralenti devant la petite maison de banlieue. Une maison enveloppait de la joie et de la quiétude en cette veille de Noël, oubliant durant quelques heures, les tracas de la vie quotidienne pour ne penser qu’au moment présent où tout semble être à l’abri, comme arrêter dans le temps pour seulement profiter et uniquement cela. Une tranquillité d’esprit qui avait quitté Raymond Reddington depuis bien des années maintenant, qu’il avait parfois l’impression de ne jamais l’avoir connu au sein de son doux foyer.


- « Raymond. »


Le concierge du crime cligna des yeux en entendant la voix de Dembé résonnait dans le calme environnant et il se retourna pour lui faire face tout en sachant pertinemment ce que la simple prononciation de son prénom signifiait. Il était temps de partir. Il retira alors son chapeau et pénétra dans l’habitacle de la Mercedes qui rejoignit la circulation plus ou moins fluide en cette veillée de Noël. Son regard se perdit alors dans la contemplation du paysage urbain, qui respirait les festivités de fin d’année. Reddington ferma alors les yeux et laissa son esprit divaguait sur cette fameuse nuit où il avait tout quitté, tout sacrifier…


Dembé se permit quelque regard dans le rétroviseur, le cœur serré en pensant à la douleur qu’éprouvait chaque année son ami en cette période de fête. Ressassant toujours cette malheureuse nuit où il avait tout quitté pour une raison que lui-même ignorait encore à ce jour. Bien des fois il avait tenté de lui poser les questions mais c’était toujours un long silence pesant qu’il obtenait pour unique réponse. Mais il pouvait lire dans son regard toute la souffrance et la culpabilité éprouvée à l’égard de sa famille.


Comme chaque veille de Noël, ils avaient réservé une suite dans un luxueux hôtel avec pour unique demande, de supprimer toute décoration de fin d’année dans la chambre. Dembé partait alors pour rejoindre sa famille sous les ordres stricts de Raymond, qui restait bien souvent seul avec une bouteille de scotch et un vieux livre. Mais cette année, tout était différent. Lizzie était de la partie depuis le meurtre de Connely et leur cavale aux travers des États-Unis. Ces derniers jours, la jeune femme n’avait cessé de lui compter ses Noël passés en compagnie de Sam et de Tom, laissant briller dans son regard, cette étincelle de nostalgie et de joie à l’approche des fêtes. Telle une petite enfant croyant encore aux miracles de Noël. Alors Dembé avait décidé de l’inviter au sein de sa famille pour ce réveillon, laissant ainsi seul son ami, comme chaque année. Une proposition qui partagea presque aussitôt Elizabeth avant de finalement accepter sous l’insistance de Reddington, qui désirait être seul avec lui-même une fois encore.


C’était la raison pour laquelle Elizabeth attendait patiemment dans le salon la venue de Dembé et du criminel, vêtu de sa plus belle robe au dos échancré jusqu’aux reins et qui moulait ses formes parfaites. Mais même si elle souriait à l’arrivée de son hôte, son cœur n’en restait pas moins serré de chagrin à la pensée de ce que devait endurer Reddington en ces temps sombres pour lui, qu’il masquait toujours de son sourire le plus charmant comme en cet instant alors qu’il resta époustouflé face à l’ancien agent du FBI qui s’était levé à leur venue.


- « Vous êtes resplendissante, Lizzie. »
- « Merci. »


Elle remercia intérieurement l’éclairage tamisé de la pièce qui masquait le rougissement soudain de ses joues qu’elle tentait de dissimuler d’avantage derrière son plus beau sourire.


- « Vous êtes prête Elizabeth ? »
- « Oui. Je n’attendais que vous. Encore merci pour l’invitation Dembé. »
- « C’est un plaisir. »


Pour une fois, Dembé afficha un sourire, fissurant légèrement son masque de garde du corps du concierge du crime, vers qui, elle se retourna pour lui demander une fois encore :


- « Vous êtes sûr de ne pas vouloir nous accompagner ? ! »
- « J’en suis certain. Ne vous souciez pas de ma personne Lizzie et profitait de cette soirée de calme. » Il leva ses yeux bleus en direction de Dembé « Salue ta famille pour moi et joyeux Noël à vous. »
- « A toi aussi mon ami. »


Elizabeth, quant à elle, s’approcha de lui et déposa un long baiser sur sa joue avant d’essuyer le rouge à lèvres du bout des doigts, faisant ainsi disparaître le passage de ses lèvres sur sa peau douce :


- « Joyeux Noël Raymond. »


Après un dernier regard pour le concierge du crime, ils quittèrent la luxueuse suite d’hôtel dans laquelle Reddington se retrouva bien vite seul. Comme à chaque réveillon, il se versa un verre de scotch et prit place face à la baie vitrée derrière laquelle se dessinait la ville de New York, qui ne dormait jamais. Il l’observa durant un long instant avant de se saisir de son roman dans lequel il se plongea bien vite, obligeant ainsi son esprit à s’évader le plus loin possible de cette réalité tumultueuse.




La bouteille pratiquement vide à ses côtés, le verre de scotch tenant fébrilement entre ses doigts, le livre posé sur son torse, Raymond Reddington dormait à poing fermé dans le fauteuil de cuir, se laissant bercer par les bras de Morphée mais la quiétude de ses nuits d’enfants avait disparu depuis bien longtemps maintenant, les rêves avaient cédé leur place aux cauchemars depuis plus de vingt ans maintenant et cette nuit n’échappait pas à la règle…


Ce fut un bruit sourd qui le tira de ses mauvais rêves dans un léger sursaut qui lui fit lâcher son verre de scotch qui se brisa sur le parquet vernis de la suite d’hôtel. Il se passa une main lasse sur le visage et décida de se lever, se saisissant de son arme en passant et ouvrit lentement la porte de sa chambre.


- « Lizzie ? ! Mais… Que faites-vous là ? »
- « Je suis là pour vous… On est là pour vous plus exactement. »


Elizabeth s’écarta et laissa entrer tour à tour Mr. Kaplan, la fille de Dembé qui tenait son enfant entre ses bras et même Glen étaient de la partie, ce qui ne semblait pas réellement ravir Reddington qui leva les yeux au ciel lorsque ce dernier le salua avant de siffler devant l’imposante suite d’hôtel que son employeur occupé. Ce fut finalement au tour de Dembé et d’Elizabeth d’entrer avant que Red ne referme la porte derrière eux :


- « Qu’est-ce que vous faites tous les deux ? ! »
- « C’est une idée d’Elizabeth. Je n’y suis pour rien moi. »


Dembé s’esquiva, laissant ainsi seule la jeune femme en compagnie du criminel qui la considéra du regard silencieusement, attendant qu’elle ne réponde à sa question :


- « Noël se fête en famille. Et tous ces gens sont votre famille Red. Vous n’avez pas le droit d’être seul le jour du réveillon. »


Toujours silencieux, son regard perçant posé sur elle, Elizabeth crut un instant qu’il allait l’incendier, sortir de ses gonds et de lui demander de ne jamais plus se mêler de ses affaires mais il n’en fit rien, répondant seulement avec calme :


- « Et vous étiez obligé d’inviter Glen ? ! »


Elizabeth ne put s’empêcher de sourire, amusée :


- « Merci pour tout, Lizzie. »




Dembé en avait profité pour appeler le service d’étage, leur demandant d’apporter un repas de Noël copieux ainsi que des décorations pour embellir d’avantage cet endroit et ce fut dans des rires et des sourires qu’ils partagèrent ce repas autour d’une même table, racontant leurs histoires rocambolesques qui ne cessaient de fasciner Elizabeth qui buvait chacune des paroles des invités sous le regard bienveillant de Red qui la remercia du fond du cœur de ce qu’elle lui avait offert en cette nuit de Noël. Une famille.


Ils continuèrent de rire et de partager jusqu’au bout de la nuit, laissant ainsi la joie et la quiétude des fêtes de fin d’année enveloppait cette famille dès plus unique, les éloignant le plus possible des tracas quotidiens de ces criminels de l’ombre…


Joyeux Noël.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une famille pour Noël [The Blacklist]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une famille pour la vie
» Voici quelques jeux de Noël pour toute la famille
» portrait de famille
» le meilleur restau pour famille avec 2 petites filles de 6 ans ?
» Besoin de renseignements pour une famille de 5 personnes (Hôtel Santa Fé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: FANFICTIONS  :: Fanfictions Hors CSI:NY-
Sauter vers: