Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le triangle Damon/Elena/Stefan

Aller en bas 
AuteurMessage
Lindsay
Admin
avatar

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 42
Date d'inscription : 20/09/2007
Points : 20210

MessageSujet: Le triangle Damon/Elena/Stefan   Dim 26 Mai - 11:45

Parlez ici de la relation Damon/Elena/Stefan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindsay
Admin
avatar

Séries suivies : TVD, TWD, SVU, NCIS LA
Perso(s) Préféré(s) : Damon (TVD), Deeks, Kensi (NCIS LA), Danny, Mac, Lindsay (csi ny), Daryl, Rick (TWD), Barba, Olivia (SVU)
Nombre de messages : 10006
Age : 42
Date d'inscription : 20/09/2007
Points : 20210

MessageSujet: Re: Le triangle Damon/Elena/Stefan   Mer 2 Oct - 21:12

En fait, j’aimerais vous donner mon point de vue sur les sentiments d’Elena fin saison 3 et saison 4 car j’ai depuis longtemps envie de partager mon opinion sur ce sujet qui a fait maintes fois débat, que ce soit sur le site « TVD France » ou sur d’autres forums.

Pour moi, il ne fait aucun doute qu’Elena était amoureuse de Damon en fin de saison 3, même si elle voulait l’occulter, même si elle refusait d’y faire face par peur, par morale ou par raison.
Ses sentiments pour Damon se sont immiscés en elle et se sont transformés avec le temps sans qu’elle s’en aperçoive (et c'est toute la beauté de la chose coeur  ). Elle ne comprenait donc pas ce qui lui arrivait et ça la perturbait, ça la troublait car c’était quelque chose de non souhaité, qui lui semblait inenvisageable (en plus de sa mauvaise réputation auprès des amis d’Elena, de son caractère impulsif, des conneries qu’il a pu faire, Damon est quand même le frère de Stefan !). D’où cette lutte pour ne pas y succomber. Mais en même temps, c’était quelque chose de nouveau, qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant (cf confirmation dans le 4x10) et qu’elle devinait intense, vu les mots qu’elle utilisait à son sujet «When I’m with him, it just consumes me », « He got under my skin, and no matter what I do, I can’t shake him ».

Elle n’en a compris le sens profond qu’une fois devenue vampire, qu’une fois ses sentiments amplifiés. Ce qui l’a d’abord chamboulée, vu qu’elle aurait voulu que tout soit à nouveau simple, comme au temps où elle était amoureuse de Stefan. Et puis, progressivement, la situation s’est clarifiée dans son cœur, au point qu’elle ne pouvait plus renier l’amour qu’elle éprouvait pour Damon.
Et elle a réussi à accepter ce qu’elle ressentait une fois ses peurs annihilées. C’est là, à mon sens, que le SB a joué un rôle : dans l’affirmation de ce qu’elle est, de ce qu’elle veut réellement, sans se soucier de ce que peuvent penser les autres, sans se soucier de ce qu’une fille de bonne famille est censée faire. Suite à des débuts vampiriques angoissants, sa prise de confiance progressive lui a permis d’affronter ce dont elle avait peur étant humaine. Et qui lui a permis cela ? Damon.
Par sa présence, par ses mots qui la poussait à aller de l’avant, à ne pas avoir honte de ce qu’elle était, à accepter sa nouvelle nature et ce qui en découlait, il l’a amenée à prendre petit à petit confiance en elle en tant que vampire. Damon ne l’a jamais considérée comme une petite chose toute sucrée et fragile. Damon l'aime à la folie, donnerait sa vie pour elle, mais cela ne l'a jamais empêché de la "bousculer" quand il le jugeait nécessaire, et c’est ce qui a fait « grandir » la demoiselle. Malgré le mal être et la réticence de cette dernière au début de sa transformation, Damon la croyait assez forte pour s’en sortir et faire partie des leurs. Oui, c’est vrai, Stefan a vu qu’Elena n’allait pas bien, et il n’avait pas tord. Damon aussi l’a vu. Seulement, il ne l’a pas consigné dans un journal, parce qu’il n’est pas du genre à se retourner sur le passé, à se morfondre, à vouloir contourner les difficultés. Il fait face à la réalité, si dure soit-elle, et essaie de l’affronter, de la surmonter, sans s’apitoyer. Pour Damon, une fois les choses faites, rien ne sert de s’y attarder, il faut avancer et voir le bon côté. C’est comme ça qu’il a appris à être en accord avec le vampirisme. Et c’est finalement cette attitude-là qui a influencé Elena, via le SB, l’aidant ainsi à s’affirmer et à s’accepter. Damon a cru en elle, et n’a pas cherché à la conforter dans sa position de victime, incapable de s’adapter et de survivre en tant que vampire. Il savait qu’elle était capable de surmonter cette épreuve, pour le peu qu’on l’y aide correctement, tout comme il a su qu’elle ne pourrait pas supporter la mort de Jeremy, dans l’immédiat en tout cas. Le SB a donc été, à mon avis, une sorte de thérapie accélérée face à une Elena qui s’enfonçait dans un déni malsain et les méandres du mépris de soi.


Malheureusement pour le SE, malgré le choix « Stefan », qui était pour moi un choix logique, juste et raisonnable, malgré le fait qu’elle ait confirmé qu’elle l’aimait encore, les choses avaient irrémédiablement changé. Ce n’était plus « always » mais « right now », puis dans le 4.01, pas « Forever », mais « forever … if I want ». Signes avant-coureur de la dégradation du SE, de l’incertitude d’Elena vis-à-vis de ce qu’elle éprouvait désormais pour Stefan. Indices que ses sentiments pour lui n’étaient plus les mêmes.

3x22 : Stefan était le meilleur choix à faire à ce moment-là. Comment aurait-elle pu laisser tomber Stefan, au regard de ce qu’ils avaient vécu ensemble alors qu’il allait peut-être mourir ?  Comment aurait-elle pu ne pas donner une nouvelle chance à leur couple  dans le 4x01 alors qu’elle avait  cherché à le ramener, qu’elle avait toujours des sentiments pour lui, qu’il avait été là pour elle après la mort de ses parents ? Comment aurait-elle pu ne pas vouloir retrouver la fraîcheur du début de leur histoire, essayant de se convaincre que la flamme pourrait à nouveau être aussi vivace qu’avant ? Que tout pourrait à nouveau être simple comme avant. Seulement voilà, 6 épisodes plus tard, elle se rend compte que quelque chose s’est indéniablement brisé entre eux, et que, malgré leurs efforts, malgré leur tendresse l’un pour l’autre, ça ne fonctionne plus, ils ne se comprennent plus, ne se font plus confiance. Et le verdict tombe : la flamme n’est malheureusement plus là, tout du moins du côté d’Elena. Elle ouvre alors les yeux et comprend ce qui lui arrive. Elle aime Stefan, oui, mais plus de la même façon, car quelqu’un d’autre est irrémédiablement entré dans son cœur d’un point de vue « amoureux » : Damon.

Je voudrais revenir aussi sur le parallèle entre le 4x01 et le 4x23 avec cette allusion « Stefan : meilleur choix », Damon « pire choix », parce qu’en fait, malgré les apparences, je trouve cette comparaison bien plus positive pour le DE que pour le SE. Après, je pense que c’est une question d’interprétation.

Elena reconnaît, dans le 4x01, que Stefan est le meilleur choix qu’elle ait jamais fait lors du 3x22, et dans le 4x23 que Damon sera le pire. Elle est donc complètement consciente de ce qu’elle fait, de ce qu’ils sont tous les deux. Ce n’est pas comme si elle était aveuglée par ses sentiments ou comme si elle ne savait pas de quoi Damon était capable. Non, elle avoue qu’elle aime Damon  et qu’elle n’est plus amoureuse de Stefan en toute connaissance de cause. Sachant que l’un est parfois « boderline » et que l’autre sera toujours bon, tendre et aimant avec elle. Elle sait qu’avec Stefan, la vie serait sûrement plus facile, plus paisible.

Et pourtant entre le meilleur choix et le pire, elle choisit le pire. Alors pourquoi ? Pour moi, tout simplement parce que l’amour n’est pas quelque chose de réfléchi, de raisonnable et qu’il ne s’explique pas. Il ne tient pas compte des critères selon lesquels un tel serait mieux pour nous que tel autre. On aime, c’est tout. Même si on sait que ce n’est pas forcément la meilleure personne aux yeux des autres, elle l’est dans notre cœur.
Parfois, j’ai l'impression en lisant certains (sur le net en général) que l’amour devrait se résumer à trouver le mec idéal, celui des contes de fées. Celui qui sera « toujours bon », nous tiendra à l’abri du besoin et des souffrances, ne dira jamais un mot plus haut que l’autre de peur de nous froisser. Celui qui nous blottira dans ses bras en nous faisant de tendres baisers tout en déclamant des « je t’aime mon amour» à n’en plus finir. C’est mignon tout ça mais personnellement, je trouve que l’idée que nous « devrions » aimer et choisir celui qui est ou sera toujours bon pour nous, met en relief un certain aspect confortable et raisonné de l’amour. Comme s'il fallait choisir l'amour de sa vie en fonction de critères prédéfinis.

Parce que … l'Amour dans tout ça ? Je veux dire, le vrai, l'imprévisible, celui qui est risqué. Celui qui parfois défie la logique et nous prend aux tripes ! Celui qui est inattendu, qui se faufile en nous sans crier gare et qu’on ne peut contrôler indéfiniment tellement il est puissant ! Celui qui nous fait nous poser des questions, celui qui remet en cause ce qu’on pensait connaître de l’amour, de la vie. Celui qui nous permet d’aller de l’avant et nous fait grandir. En effet, ce n’était pas avec cet homme qu’Elena s’était imaginée car il ne correspond en rien à l’image du prince charmant qu’elle s’était faite, à ses idéaux, ou plutôt aux idéaux qu’on lui avait inculqué. Seulement rien n’y fait, elle a eu beau essayer de se dire qu’il n’est pas celui qu’il lui faudrait, savoir qu’il la fera sans doute souffrir, elle l’a dans la peau, il la fait vibrer et la rend heureuse. Elle est amoureuse de lui. C’est quelque chose de contradictoire, d’incompréhensible, d’indéfinissable, mais qui la transporte. Et c’est cette sorte d’amour qui me touche. Car malgré les défauts et les risques, il y a ce sentiment qui l’envahit et fait voler en éclats ses aprioris. Ce sentiment qu’il est celui auprès duquel elle est prête à vivre le meilleur comme le pire. A endurer les souffrances, surmonter les obstacles tant qu’il est à ses côtés. Auprès duquel elle sait que ce ne sera pas toujours facile parce qu’il s’opposera à elle, la défiera, parce qu’il est imprévisible, têtu, impulsif et parfois kamikaze face au danger, mais elle sait aussi qu'il est celui dont elle ne peut se passer. Car malgré le pire, il n’y a pas de meilleur sans lui.

Voili voilou ! tong

_________________

Merciiiiii Man' pour cette belle ban et ce magnifique Ava !
The vampires were all, “ahh” and you were all, “aahhh !!”"
--> Damon, The Vampire Diaries


Chers membres, visitez ce sujet s'il vous plaît --> http://www.csi-ny-le-forum.com/reglement-rules-f3/fraudes-internet-t1715.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le triangle Damon/Elena/Stefan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: SERIE TV  :: SERIE TV EN COURS :: FANTASTIQUE / SCIENCE FICTION / HORREUR  :: The Vampire Diaries :: TVD - Ships et autres relations-
Sauter vers: