Site internet dédié aux séries !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Rock

Aller en bas 
AuteurMessage
MissGadiri

avatar

Perso(s) Préféré(s) : Danny, Lindsay, Don
Nombre de messages : 112
Age : 27
Date d'inscription : 01/10/2007
Points : 11656

MessageSujet: Le Rock   Mar 8 Juin - 10:42

Voila une petite histoire que j'avais écrite l'année dernière et que j'ai eu envie de partager avec vous !! Je sais pas si je poste au bon endroit, je laisse les admins juger de ça !

Pour l'histoire, je sais que le thème peut en choquer certaines, mais je pense qu'il faut en parler et dédramatisez la chose parce que ça arrive tous les jours et que c'est la vie !!! Même si dans le cas de mon histoire, c'est assez gnan-gnan et guimauve, le thème reste le même mais surtout, j'espère avoir fait passer un message important !

En espérant que ça vous plaise ...

Le rock

Soirée des terminales. Dernière chance de s'amuser et de relâcher la pression avant les deux semaines qui arrivent, et qui s'annoncent . . . studieuses et intensives. Révision de bac oblige. Alors cette fête est vraiment la bienvenue.

Tout au long de la soirée, des petits groupes se forment, puis se déforment. Profs et élèves se mélangent sans aucune honte. Certains vous diront : « pour une fois qu'on peut parler normalement à nos profs, chercher à les connaître un peu plus, ça fait du bien ! » Le message est clair : interdiction de parler de ce qui approche à grands pas. L'ambiance entre profs et élèves a toujours été bonne dans ce lycée. Des profs jeunes pour la plupart, des élèves respectueux, travailleurs mais aussi déconneurs, rien de tel pour travailler dans la bonne humeur.

Les petits clans présents tout au long de l'année ressortent, mais rien de bien méchants. Pas de coups bas comme à certains endroits, pas de fausses rumeurs. Rien de tel. Tout le monde s'entend bien, même s'il reste quelques affinités. Comme toujours. Normal. Le lycée de rêve de loin. Et c'est vrai qu'on pourrait y croire à ce rêve. Très peu de disputes, encore moins d'échecs. Benoît Dubois a assez travaillé pour cela.

Une belle jeune fille semble en discussion passionnante avec un prof, son prof de philo pour être exact. Une passion que l'élève et le prof partagent, parmi tant d'autres. C'est deux là s'entendent bien, si ce n'est un peu plus. Les relations profs-élèves ne choquent pas, ou plus. En terminale, ils sont presque tous majeurs. Alors tant qu'ils sont consentants, il n'y a aucune problème.

La discussion d'aujourd'hui porte sur Platon et sur son idée du désir. La dialectique ascendante du désir. Reste à savoir si la conversation n'est pas à double sens. Les deux l'avouent, séparément : l'autre leur plaît énormément. Mais trop timides pour se dévoiler, ils n'ont pas bougé de l'année, préférant garder le contact grâce à leurs longues discussions. Et celle-ci semble prendre le même chemin, quoiqu'un peu plus ouverte aux quiproquos. Mais ce soir, tout est permis. Déjà quelques couples se sont formés, en plus de ceux qui ont vu le jour pendant l'année. Personne n'est choqué. Ne le soyez pas, où on vous dira c'est l'amour. Peu importe la différence d'âge pour eux.

Bientôt nombreux sont les couples à se diriger vers la piste de danse. Mais Oliver et Emma préfèrent continuer à discuter. Ils sont même bien trop absorbés dans leur conversation pour se rendre compte que peu à peu tous abandonnent le barbecue. De loin, le tableau est assez comique : une jeune marocaine, en pleine discussion avec un surfeur, devant un barbecue presque à l'abandon. Ils n'ont pas passé leur année en marocaine et surfeur, mais juste pour la soirée. Un thème assez vaste il faut l'avouer : ce que vous avez toujours rêvé d'être. Pour certains, c'était naturel. D'autres ont eu un peu plus de mal à trouver.

Plus que d'habitude, Emma semble sous le charme. Elle écoute, répond, argumente, mais son regard change. Et ce n'est pas le verre de punch qui en est la cause. Elle dévore, discrètement, Oliver des yeux. Grand brun aux yeux bleus, il est l'image même de son homme idéal. Sans oublier qu'il est un peu plus vieux, et qu'elles préfèrent les hommes qui ont quelques années de plus qu'elle. La maturité sans doute qui lui fait dire ça. Oliver non plus ne semble pas indifférent. Plusieurs fois il a brièvement posé sa main sur son bras, dans un geste tendre et protecteur, avant de se rendre compte de se qu'il faisait. Mais au bout du compte, sa main est toujours sur le bras d'Emma, et elle ne s'en formalise pas.

La discussion ne semble plus être philosophique. Ils rigolent beaucoup trop pour ça. Radieux, souriants, ils ne voient plus rien autour. Si on tend un peu l'oreille, on peut entendre le sujet de leur conversation : les séries télé. Qui aurait pu croire que ces deux amoureux de la philosophie puissent prendre du temps pour se divertir devant des séries en tout genre. Leur préférence semble se porter pour une série médicale : un médecin peu scrupuleux, mais extrêmement doué. Etonnant comme même dans ce domaine ils peuvent avoir les mêmes goûts. Ces deux-là sont vraiment faits pour s'entendre.

Rapidement, la musique les gagne et bientôt la meilleure amie de la jeune fille l'emmène vers la piste, laissant le jeune prof seul . . . pas bien longtemps. Chaque année, les profs profitent d'un petit moment de calme, tous les élèves étant sur la piste, pour trinquer à la réussite, une nouvelle fois, de ce lycée. Champagne pour tout le monde, et certains finissent même un peu joyeux et s'élancent sur la piste de danse, rejoignant les élèves. Il n'y a plus aucune distinction : tout le monde danse, on oublie les profs, les élèves. Le seul but est de s'amuser, et de profiter de cette soirée au maximum. Les musiques s'enchaînent et se ressemblent toutes plus ou moins, jusqu'au moment où une musique orientale prend la place de David Guetta et autres DJ en tous genres. Et là, tout le monde a le droit à une vraie démonstration. Une jeune fille se lance dans une danse du ventre endiablée, et ce malgré sa timidité. Emma. Oliver ne peut s'empêcher de l'admirer. Pour la discrétion, il repassera plus tard. Mais comme on l'a dit plus tôt, cette soirée c'est la soirée du tout est possible. Il n'y a plus aucune gêne, plus aucune peur. Quelques secondes plus tard, nombreux sont ceux qui essayent de suivre Emma, mais personne ne lui arrive à la cheville. Elle danse si bien. A la fin, c'est une tonnerre d'applaudissements qui la félicite, et un souhait : encore. Alors elle enchaîne une, puis deux, puis trois danses. Avant de s'asseoir, fatiguée. Mais heureuse. Elle a remarqué le regard d'Oliver, et ça lui fait un bien fou. Ce n'était pas un simple regard d'étonnement, d'admiration. Non c'était beaucoup plus. On pouvait lire énormément de choses dans ce regard, comme de l'envie et de l'amour. Oui de l'amour. Emma en est sûre, elle n'a pas rêvé.

Pour elle, ce soir devient le soir ou jamais. Elle va tout tenter, elle ne veux pas laisser sa chance.

De nouveau, les élèves lui demandent une danse. Elle ne se fait pas prier, au contraire. Si c'est un moyen pour approcher Oliver, elle est prête à tout. Le punch ne commencerait-il pas à faire effet ? Pendant quelques secondes, Emma danse face à Oliver, et elle lui montre bien que c'est pour lui. Leurs regards ne se lâchent plus. Tout en dansant, elle s'approche de lui et lui murmure « alors monsieur, on ne danse pas ! » puis repart aussi vite, sans voir qu'un large sourire s'étire sur ses lèvres. Elle veut le voir danser ? Très bien, elle aussi va avoir le droit à une démonstration.

Après avoir comploté avec le « DJ », Oliver retourne à son poste d'observation. Il n'a plus qu'à attendre le moment opportun. La musique parfaite pour la démonstration parfaite.

Emma fait un vrai carton : tout le monde la regarde et essaie de l'imiter, même si personne ne lui arrive à la cheville. Evidemment. Même si Oliver manque cruellement d'objectivité. Il remarque bien le jeu d'une autre qui essaie d'imiter Emma et d'attirer son regard. Peine perdue. Elle ressemble à un tonneau se balançant de droite à gauche. D'un regard, Oliver lui fait comprendre qu'elle peut s'arrêter. Elle arrive juste à se rendre ridicule.

Lorsque enfin, la musique « Rock Around The Clock » se lance, Oliver prend son temps pour s'avancer vers Emma. Il sait qu'elle ne se laissera pas embarquer par un autre. Et il a bien raison ; quand il arrive à elle, elle l'attend. Et c'est tout naturellement qu'ils se lancent dans un rock endiablé, qui laissent tous les autres danseurs sur la touche. Ils semblent être fait pour danser ensemble. Aucun faux pas, aucune erreur, aucune pied écrasé. Juste des tourbillons, encore et encore. Un vrai délice pour les yeux des plus grands amateurs de rock !! Lorsque Bill Haley cède la place à Elvis Crespo et son célèbre « Suavemente », les corps se rapprochent et pour les deux c'est une révélation : ils sont au bon endroit, et ne sont pas près d'en bouger. Personne n'ose les déranger, mais tout le monde les admire. Encore une fois, ils semblent être fait pour danser ensemble. Leurs corps s'épousent parfaitement, et sur ce merengue, ils semblent si sensuels, si fusionnels. Qui aurait pu imaginer, quelques heures plus tôt, qu'ils allaient se trouver ainsi. Sur un merengue. Collés serrés.

Ils paraissent seuls au monde. Plus rien ne semblent pouvoir les séparer. Ils enchaînent les danses sans aucun problème. Toutes les danses. Aucune ne semble leur poser problème.

Presque une demi-heure plus tard, ils finissent par s'éloigner un peu l'un de l'autre. Les autres élèves et profs les ont laissé à leur danse, trop impressionnés pour essayer une dernière fois des les imiter.

Ils s'éloignent tranquillement de la piste de danse, et c'est tout naturellement qu'ils se retrouvent près du bar. Pour discuter. A nouveau. La discussion porte bien évidemment sur leurs talents respectifs. Un nouveau point commun pour eux : la danse. Comment d'autres vont-ils se découvrir avant la fin de la soirée ?

Finalement, le bar devient surchargé d'élèves se désaltérant avant de retourner danser et bientôt Emma et Oliver se retrouvent une nouvelle fois devant le barbecue. A nouveau seuls. Mais cela ne les gêne pas. La relation prof-élève, déjà bien éloignée depuis le début de la soirée, a définitivement disparu. Ils discutent comme deux amis, voire plus.

Les minutes se transforment en demi-heure, puis en heure et finalement la soirée prend fin. Peu à peu élèves et professeurs rentrent chez eux profiter d'une bonne nuit bien méritée, et seuls restent ceux volontaires pour ranger. Avec parmi eux Emma et Oliver.

Lorsque tout est rangé, les deux danseurs de la soirée se retrouvent devant la porte du lycée avec la même pensée, que la soirée ne peut se terminer ainsi. Il propose alors à Emma de la raccompagner chez elle. Elle n'habite pas loin, mais pour elle une ballade au clair de lune avec Oliver ne se refuse pas.

Sur la route, ils échangent peu de mots mais profitent simplement du fait d'être ensemble. Du moins en apparence. Car au fait d'eux, ils se disent que la soirée ne peut se terminer ainsi.

Arrivés à destination, Emma n'a pas envie de rentrer chez elle, en tout cas pas sans avoir tenté quelque chose. Elle ne quitte plus Oliver des yeux et, comme s'ils s'étaient concertés, ils finissent par se rapprocher. Pour se retrouver embarque dans un baiser romantique, enflammé mais amoureux.

Emma profite des bras de celui qui la fascine depuis des mois tandis qu'Oliver se sent entier comme jamais auparavant. Il sait enfin qu'il est au bon endroit. Il ne veut pas relâcher Emma, mais il ne se voit pas la suivre chez elle. Pas le bon moment.

Alors peu à peu il se détache d'elle et sans la quitter des yeux, lui murmure à l'oreille : « ne m'oublie pas ! ». Puis s'éloigne, sans se retourner.

Seul l'avenir permettra de savoir si elle l'oubliera un jour . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Rock
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Experts en Séries :: LE COIN DES CREATEURS :: Autres Créations-
Sauter vers: